Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 21:51

 

 

 

(oh la toute vilaine photo gisant ci contre bas)

 

Hey toi, oui toi qui m'a tourné le dos, toi qui a été voir ailleurs si j'y étais (et j'y étais pas), toi, toi qui te demandais jadis (peut-être) de quel bouquin j'allais me servir pour digresser, et bien figure toi que TADAM I'm un peu back, t'es content mon très cher lecteur de l'ombre ? au moins un peu ? voir un tout petit peu ?

 

Je reviens de 5-6 longs mois d'ouverture de commerce de bouche, et genre tu vois Koh Lanta c'est le Club Mickey de La Baule à côté du rôtissage physique et émotionnel par lequel je suis passée. La tempête je suis encore dedans, mais je me sens quand même moins dans l'oeil du cyclone (ami de la métaphore à 2 balles bien le bonsoir chez toi!). Du coup je me suis dis que j'allais arrêté de faire mon hamster besogneux dans sa petite roue et que j'allais venir te causer un petit peu d'un bouquin, le seul, que j'ai lu en 3 mois.

 

ouououououohhhhhhhhhhhh

 

Oui j'entends jusqu'ici ta désapprobation, tu prends même un air condescendant (et légitime) face à mon désert de lectures, crois moi que pour moi c'est un peu comme de rester en apnée sous une eau putride que de ne pas lire ou écrire, c'est un peu comme être Jekyll sans Hyde, et que du coup, là tu vois je me sens un peu mieux. (si tu ne comprends pas c'est que soit il est tard et que tu dois aller te coucher, ou que soit il est tard et que JE dois aller me coucher).

 

Ce bouquin m'a été suggéré par deux personnes: une toute chouette et douce amie de Madrid et mon ostéopathe que je vénère depuis qu'elle m'a ôté cette vilaine et vieille douleur de chute avinée de coccyx (les plus idiotes des chutes, tu en conviendras). L'engouement qu'elles m'ont communiqué pour ce bouquin, relayée par la bonne presse que j'avais antérieurement entendue m'ont convaincu de lire ce bouquin. Et donc...

Et donc ?

 

Et donc ben euh non, j'ai pas été transie, même pas transportée par ce bouquin, s'il m'a permis de faire des mini parenthèses lecturales ces précédents mois, c'était pas avec avidité que je retrouvais ce bouquin, mais plutôt avec cette sensation du devoir à accomplir, le devoir d'aller jusqu'au bout de ce bouquin. Ce fut un peu ardu, mais pas douloureux non plus, mais genre mon enthousiasme est plus que modéré.

Je te résume le bouquin en 2-3 coups de cuillère:

Eva couve jalousement ces rosiers et un secret bien enterré, quand sa petite fille lui offre pour ces 56 ans un journal intime. Elle décide alors de faire le pas cathartique du journal, de raconter sa vie, de révéler l'enfoui et d'enfin peut-être commencer à respirer profondément. Je ne te fais pas de spoiler car tu l'apprends dès le départ qu'elle assassine sa mère à la sortie de l'adolescence, mais il lui faudra 56 ans - 17 ans, ce qui fait euh (attention sans trucage de calculatrice) = 39 ans pour qu'elle assume réellement le non digéré, qu'elle le crache sur son journal pour mieux le dompter. C'est donc le roman de toute une vie ou presque, avec des moments émouvants, d'autres drôles, d'autres tragiques, mais ce bouquin pour moi est pas assez déglingos comme je crois que je l'attendais ( et là tu vois je suis un poil feignasse pour t'expliquer ma définition dans ce cas précis du terme "déglingos") 'sorry).

 

Le drame des bouquins, de ceux où je leur mets d'emblée la barre super haute sans les avoir lus, leur drame c'est qu'ils souffrent presque tous inévitablement du syndrome "mouais mais bof", et c'est ce qui s'est passé avec ce livre. Mais je crois aussi que ce qui m'a peut-être troublé et ennuyé dans ce livre c'est le fait que j'avais en moi ce goût amer d'une vie quand même un peu foirée, la sienne, et je crois que certainement aussi je n'avais pas envie de ce genre de lecture. Du coup mon point de vue est-il bien objectif ? et bien certainement pas (oui nous voilà bien avancés...).

 

Je serais curieuse que si tu l'aies (l'as?) (l'eusses?) lu, que tu me dises ce que tu en penses ?

(et si tu l'as pas lu, ben tu peux le lire) (mais c'est pas obligé)(enfin tu fais ce que tu veux) (comme on dit chez moi "comme tu veux, tu choises).

 

Bien, bien à toi.

 

 

 

 

"Les oreilles de Buster" Maria Ernestam

Partager cet article

Repost 0
Published by Solenn ou Amber et des fois Josiane
commenter cet article

commentaires

plombier paris 28/12/2014 23:54

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

Je Me Présente

  • Solenn ou Amber et des fois Josiane
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.

Instagram, pic et pic et...

Instagram

Recherche

Lectures du moment

          

 

           

                the-return--tadadadam-20131018_112147.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Si tu veux me dire un truc