Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 15:57

Le loup des steppes


Je suis un peu gênée. Il s'agit là d'un chef d'oeuvre. Indubitablement. Sans concessions. Mais je n'ai pas réussi à être émue, touchée, bouleversée. Vraiment je suis désolée... C'est comme Kandinsky ou le chanteur Philippe Katerine, on crie au génie, et ils ne me font même pas vaciller, même un peu... Je reconnais l'écrivain, l'agilité de l'écrivain. Harry, en quelque sorte le double de l'auteur qui ère dans la nuit comme un loup pour comprendre son désespoir, ses failles, les failles des autres qu'ils ne supportent plus, sans cesse il recule l'échéance du suicide, par peur, ce qui est une énorme preuve de goût de vivre, quand même. Il rencontre cette femme effrontée que tous les hommes, ( et même les femmes) voudraient dans leurs lits. Interdit sous le régime nazi, cet ovni publié en 1927, se rapproche plus du traité philosophique que du roman, du vulgaire roman de ta table de nuit. Livre-culte OK, mais à garder dans la bibliothèque à côté de Nietsche pour flamber. Je n'avais pas terminé le livre, ma paresse et surtout mon chien qui l'a dévoré (physiquement) ont scellé son sort. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Je Me Présente

  • Solenn ou Amber et des fois Josiane
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.

Instagram, pic et pic et...

Instagram

Recherche

Lectures du moment

          

 

           

                the-return--tadadadam-20131018_112147.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Si tu veux me dire un truc