Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 09:41

Julien Parme



Pour commencer je vais me permettre de me moquer du cheveu de Zeller car sa coupe blonde à la Dragon Ball Z m'est assez insupportable et me rappelle un peu celle des Mickey de la drague des bords de mer l'été.

Après Zeller on aime ou on aime pas. C'est comme Il Divo. (Quel rapport entre les deux exemples ? Le sourcil impeccable et le côté tout propre qui moi m'excède, tout autant que sa musique indigeste pour le second). Mais comme je suis quelqu'un qui aime le gris et qui fait très souvent dans la nuance, je dirai que Zeller m'a épatée avec "Julien Parme". Vraiment. Il y a de "l'attrape-coeurs" de Salinger dans ce roman. Et ça c'est du compliment s'il te plaît. C'est frais cette histoire d'adolescent, qui fait des petites conneries, baratine à mort, et fugue avec la visa du beau-père, ça reste encore très Paris Ouest, mais c'est normal pour un mec de Versailles. C'est définitivement pas très "Smells like teen spirit" , mais c'est mignon et juste. Alors oui j'ai aimé, et j'y ai même trouvé une phrase culte " Quand on se prend  au sérieux c'est forcément qu'on surestime le temps qu'il nous reste à vivre".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Je Me Présente

  • Solenn ou Amber et des fois Josiane
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.

Instagram, pic et pic et...

Instagram

Recherche

Lectures du moment

          

 

           

                the-return--tadadadam-20131018_112147.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Si tu veux me dire un truc