Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 14:36


Un roman français



Cher Frédéric,

Ta personnalité particulièrement tête à claque m'a valu quelques désaccords avec des amis. Prenons l'exemple du dernier exemple en date, avec quelques amis réunis autour de galettes-saucisses-beaujolais-soleil couchant sur étang et hérons (raaah les vacances à la campagne). Les propos peu favorables à ton égard fusent: "c'est un con", "un dandy", "un prétentieux", "un connard du showbiz" je crois même entendre "c'est du pareil au même avec Marc Lévy" , etc...
Je manque de m'étrangler avec ma galette de sarrazin, car je viens juste de commencer ton livre.
Je t'ai absolument toujours défendu même quand tout le monde voulait te mettre des baffes. Une fois de plus je sors mon bouclier apologie de Beigbeder. Je clâme tout le bien que je pense de toi en tant que découvreur de talent, auteur, et surtout, surtout, ce que je crois qui me plaît le plus en toi, ton amour pour la littérature, pour toutes les littératures. Tu es le genre de personne qui est capable de faire une blague en parlant de "Belle du seigneur", je trouve ta joie et ta dérision de la littérature nécessaire car les gens qui lisent ou écrivent professionnellement, sont souvent des cons et des cons-descendants.
Dans ce dernier roman tu nous livres une autobiographie parfaite car ni trop austère, ni trop "Paris Match". Tu te fais serrer comme un débutant pour avoir rempli tes narines de cocaïne sur le capot d'une bagnole, c'est un peu balot quand même, et là la "France de Sarkozy" te laisse croupir 36 heures en cellule et garde à vue un peu prolongée. Pour ne pas te laisser submerger par l'angoisse claustrophobique qui te guette, tu te laisses aller aux souvenirs, ceux que tu crois ne pas (plus) avoir. Petit à petit l'enfance, pays des songes et des non-dits, refait surface d'une amnésie peut être sélectivement ponctuelle de ta part. Moi j'ai aimé tout particulièrement ton inventaire parental.
Tu te ballades toujours entre Woody Allen et Bret Easton Ellis, avec cette même dynamique de l'échec amoureux. La famille ne t'est toujours pas le refuge idéal cependant tu as la délicatesse d'en dresser un portrait moins "Nospheratuesque" que Claire Castillon, ce dont je te remercie, car la famille avec Claire Castillon c'est comme le 1er novembre au cimetière: glauque et évitable. 

Je te pardonne tes deux dernières rentrées littéraires assez minables il faut le dire, car enfin tu nous a conquis (moi et ma patience) avec ce dernier bouquin. 

PS: Ta barbe t'apporte vraiment de la crédibilité physiquement parlant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

calypso 18/02/2010 14:50


Superbe billet ! Je n'ai jamais lu Beigbeder...


mescontemplationsetdigressions@gmail.com 19/02/2010 09:52


Et bien si tu dois n'en lire qu'un, lis celui-ci, vraiment, vraiment.


Cynthia 03/09/2009 16:44

Très joli billet ;) J'ai déjà eu le même genre de discussions concernant Amélie Nothomb.En tout cas, tu n'es pas la première à vanter la qualité supérieure du dernier roman de Beigbeder.J'ai vraiment envie de le lire vu que j'apprécie également l'auteur mais j'ai déjà acheté "Le voyage d'hiver" et une tonne d'autres livres donc j'attendrai sa sortie en poche ;)

Je Me Présente

  • Solenn ou Amber et des fois Josiane
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.

Instagram, pic et pic et...

Instagram

Recherche

Lectures du moment

          

 

           

                the-return--tadadadam-20131018_112147.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Si tu veux me dire un truc