Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 17:27

Au sud de la frontière, à l'Ouest du soleil



C'est l'histoire d'Hajime qui se remémore ces femmes qui ont traversé sa vie.  Le livre est plutôt court car elles ne sont pas non plus très nombreuses, Hajime n'est pas une moissoneuse-batteuse*  de la gente féminine (je trouve ça plus drôle comme expression que un Don Juan), c'est à dire qu'il en a pas aligné une quantité infinie*. Il poursuit sa  vie à un rythme d'autoroute sans péages, marié à une femme qui a la délicatesse d'être presque irréprochable, un peu transparente certes, ses filles sont adorables, son 4X4 est puissant, son club de Jazz est rempli. Mais voilà, un soir de pluie intempestive réapparaît Shimamoto-San, le premier amour de  sa vie, qui n'était alors qu'une adolescente tout comme lui. Alors là se pointe le schéma du dilemne "amour-passion-venin-danger" versus "amour-famille-confort-voiture spacieuse". 
Bon c'est le genre de clichés dans l'amour qui moi m'éxaspère beaucoup mais Murakami a ce talent, presque, en commun avec Mario Vargas LLosa d'être un excellent romancier, et par conséquent un excellent conteur ce qui fait que ce roman se lit très facilement. Murakami est aussi un poète et des fois même il essaie d'être un peu drôle en témoigne cette phrase que moi j'ai adoré "Je me penchai et déposai sur son front un baiser qu'elle reçut avec l'expression d'un maître d'hôtel de restaurant français de luxe acceptant une carte American Express pour régler l'addition". (vlan dans notre gueule).

Je continuerai pour toi lecteur de l'ombre à enquêter sur cet auteur et trouver LE livre qui témoigne de toute la puissance de Murakami car je crois que celui-ci est juste un amuse-bouche, ce qui est déjà pas mal, mais moi d'ordinaire je mange plutôt plus copieux.


* j'ai envie de balancer une spéciale dédicasse à certaines amitiés qui pratiquent (ou pratiquaient) le moissonage-battage, mais je m'en tiendrai à ricaner.


Petit jeu concours stupide où y'a rien à gagner et qui n'a absolument aucun rapport avec Murakami, mais qui nonobstant pourrait illustrer l'image de la moissoneuse-batteuse.
Alors c'est qui qu'a dit çà ?

"Tu vois j'me suis fait plus de 80 gonzesses depuis le début d'la saison. Et ben j'ai l'impression qu'tu vas être dans les 10, 15 premières !"



PS: si tu es une féministe intégriste mes propos pourront avoir heurté ta sensibilité, je ne m'en excuse bien évidemment pas.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

If you're into 19/11/2009 19:45


Chère Solenn,


Désolés pour le temps de réponse.
Arf mes yeux ont du délibérément zapper la partie mentionnant qu'il n'y avait rien à gagner. Mais si tu me le proposes je veux bien choisir une chronique : Courir avec des ciseaux de Augusten
Burroughs.
Bonne lecture.

Bien à toi très chère.

"Into what ?" It

If you're into "it" (morceau de Flight of the conchords)


mescontemplationsetdigressions@gmail.com 20/11/2009 15:52


Ok cher If you're into It,
Je vais essayer de me trouver ce bouquin ici où c'est pas en France ce qui va être assez galère, sinon ds qq semaines le Père Noël, qui peut se montrer cool parfois, va me l'offrir.
Connaissais pas, un peu la honte parce que ça à l'air d'être plutôt très connu, mais je suis certaine que çà va être une belle découverte.
Allez à bientôt très prochainement cher If you're into it.


If you're into 10/11/2009 16:40


C'est le premier Murakami que j'ai lu, j'en ai par la suite lue le plus possible. "Au sud de la frontière..." est souvent critiqué. Pourtant j'ai trouvé que c'était un très bon "amuse bouche". Une
belle introduction à Murakami bien que légèrement faussée.

J'avoue je me suis aidé de google...alors pour ta question qui, en effet, n'a rien à voir avec Murakami : Popeye dans les Bronzés ? On gagne quoi d'ailleurs ? Le droit de choisir une chronique ? ^^


Solenn 10/11/2009 22:50


Cher If you're into, j'avais répondu à ton commentaire mais ma réponse a disparu.   Dans mon jeu concours stupide où y'a rien à gagner je disais donc qu'il n'y a rien à gagner, mais bon
si tu le veux choisis une chronique. Bien à toi cher If you're into.
Into what ?


Je Me Présente

  • Solenn ou Amber et des fois Josiane
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.

Instagram, pic et pic et...

Instagram

Recherche

Lectures du moment

          

 

           

                the-return--tadadadam-20131018_112147.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Si tu veux me dire un truc