Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 17:20

 

421058_10150552631136314_697651313_9388872_2058969-copie-1.jpg

 

Au petit matin (enfin je mythone il était un peu 12h00, mais bon...) je suis partie cahin caha vers ma librairie, cheminant tel Casimir en mode cow-boy asthmatique (je suis à deux semaines d'accoucher les gars, et j'ai la grâce d'un vomi frais sur le bitume).

Emmitouflée dans une solitude délicieuse (oui ça fait du bien d'être de temps à autre complètement seule) (je peux être ours des fois), je suis allée faire quelques petits achats-bouquins que je fais toujours noter scrupuleusement dans une carte de fidélité parce que je le vaux bien et puis parce qu'au bout du compte quand t'as dépensé pleins de sous ils te refilent une remise, certes il ne vaut mieux pas calculer la somme totale des dépenses ayant permis cette réduction somme toute modeste, mais c'est toujours agréable de payer 4 livres pour le prix de 2.

Dans mes acquisitions du jour, un livre dont j'attendais sa version poche, patiente tel le guépard à l'affût de la gazelle (c'est patient non un guépard ?) : il s'agit de "Femmes de Dictateurs" de Diane Ducret. Je peux te dire que ma solitude et moi on était fort content de le trouver, on aurait presque fait un pas de danse si on n’avait pas les jambes gonflées comme des châteaux gonflables de parc d'attraction minable.

Soudain j'ai été distraite par une cliente, moi je suis comme çà je laisse trainer l'oreille, c'est mon côté CIA, et surtout quand je sens que ça va être drôle (enfin drôle tu en jugeras par toi même mais moi ça m'a fait rire).

 

-La cliente s'adressant à la vendeuse: "Mabanckou - Bonjour!" (lancé avec un accent à la Valérie Lemercier dans les Visiteurs)

 

(Je ricane)

 

- La vendeuse qui semble être une stagiaire: "pardon?"

 

- la cliente: « oui je cherche un livre de Mabanckou, c'est un auteur français mais il est noir comme il se plait à le dire! » fanfaronne t'elle...

 

(Et oui, nous avons affaire à une belle perle des libraires, bon déjà et d'une si je ne me trompe pas ce mec il est d'origine congolaise, mais même s'il était né à Perros Guirrec, ce serait du pareil au même, je sens qu'on a du niveau là, je continue de tendre l'oreille...

 

- la vendeuse: "Quelle référence vous recherchez?"

 

- La cliente qui a un bonnet en poil de rat gris, ou autre animal gris: "un poche"

 

(Je re-ricane face à la précision de la cliente)

 

- la vendeuse:"non mais quel titre ?"

 

- La cliente balance le titre et enchaîne " vous savez il est extraordinaire cet auteur, il est passé à la grande librairie, vous connaissez, c'est FORMIDABLE comme émission, vous savez  NOUS ON REGARDE QUE LA 5 VOYEZ-VOUS!!!!"

 

Elle parle plus fort maintenant, et je me dis que c'est peut-être François Damiens qui fait une caméra cachée, je la regarde bien, non c'est bien une dame qui ne regarde que la 5 et qui parle comme Valérie Lemercier dans les Visiteurs.

 

Bon je vais arrêter de faire les dialogues, mais la dame au bonnet gris de poil de loutre, ou autre animal gris, a enchaîné connerie sur connerie dans des sons qui partaient dans les aigus. La vendeuse, quant à elle, a fait que non elle ne connaissait pas l'émission de la grande librairie, ce qui excuse prends moi pour une grosse snob et dieu sait que je ne suis pas non plus une fan absolue de cette émission, mais pour une libraire, ou une libraire en devenir, ignorer la presque unique émission littéraire du petit écran c'est un peu pousser mémé dans les orties. Soudain se rapproche une autre stagiaire avec une vilaine acné rebelle "Y'a une cliente qui veut savoir où se trouve le livre "Le parfum", tu connais cte bouquin ? " et là l'autre stagiaire fronce les sourcils révélant sa méconnaissance de Jean Baptiste Grenouille et tape vigoureusement sur son ordinateur. Et d'une perle, deux perles, trois perles...

 

Bon OK peut-être que ce ne fera rire que moi, mais ce matin (ok ce midi), ça m'a fait ricaner moi et ma délicieuse solitude ponctuelle.

 

Sinon j'ai acheté trois autres bouquins que j'avais gardé au chaud, et en gros je tape moyennement dans la littérature  confortable et molle de chambre de maternité, je me suis dit que si je coince neuronalement, je pourrai toujours dire à mon mari d'aller me chercher le dernier  Grazia dans le hall de la maternité. Je vais quand même glisser ses bouquins dans ma valise entre le sèche-cheveux (épisiotomie?) et les slips jetables (la délivrance et la grossesse s'accompagnent de toute une nuée de mots glamour que je suis désolée je ne t'épargne pas) (Ronsard, et mignonne allons voir si la rose, et donc ami poète passe ton chemin.)

 

En attendant je suis là à te raconter des inepties alors que je devrais de parler des autres bouquins ou BD que j'ai lu dernièrement, mais c'est tout moi, plus je suis en retard, plus je me mets en retard, comme dirait l'autre...

 

Voici les bouquins lus, et qui attendent leur jugement dernier (en toute humilité):

 

P2170342



Et sinon toi ça va mon très cher lecteur de l’ombre ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Solenn ou Amber et des fois Josiane - dans En passant
commenter cet article

commentaires

Je Me Présente

  • Solenn ou Amber et des fois Josiane
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.

Instagram, pic et pic et...

Instagram

Recherche

Lectures du moment

          

 

           

                the-return--tadadadam-20131018_112147.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Si tu veux me dire un truc