Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 01:00

 

Cadavre exquis

 

 

La séance de rattrapage au sujet de Pénélope Bagieu pour les deux du fond qui suivent pas, c’est par et par .

 

Joséphine l’héroïne des autres BD de Pénélope Bagieu, cette Pierre Richard de l’amour, n’a pas grand-chose à voir avec Zoé, si ce n’est qu’elles ont en commun un passif amoureux pourri. Zoé est le personnage principal de « Cadavre exquis ». Elle a une tête avec des yeux de mangas japonais genre comme des yeux de Candy, elle travaille comme hôtesse sur des salons et elle ne supporte plus son boulot de merde (tu liras mon petit bémol à ce sujet que j’ai rangé en PS :). Son mec glande à mort sans ce soucier de sa situation de chômeur, il passe sa journée devant la télé à fumer des pets’ (c’est ce qu’on disait en 1998, je suis peut-être plus à la pointe vocabulairement parlant), il a aussi manifestement en commun avec Eric Zemmour un certain dédain des tâches ménagères. L’affiche de Taxi qui trône dans le coin salon est comme qui dirait presque suffisante au portrait de l’homme en question. Aussi il mange des cordons bleus en ronchonnant devant Confessions Intimes ou un truc dans le style, des fois il zappe et c’est du foot, et oh scandale il garde ses chaussettes au lit, bref LE mec de nos rêves quoi.

 

Quand un beau jour, en pause déjeuner à l’arrache sur un banc où Zoé s’empiffre de taboulé prestige, elle aperçoit un homme qui l’observe derrière les rideaux de son appartement.

 

Et disons que c’est le début d’une étrange histoire, d’amour aussi, entre Thomas Rocher un écrivain aussi célèbre que Marc Lévy, qui cache un secret pour le moins surprenant à la hauteur d’un égo pas mal surdimensionné.

 

Globalement c’est le monde de l’édition qui en prend un peu pour son grade dans cette BD, il y aussi pleins de petits clins d’œil à la littérature qui sont sympathiques. (A toi de les démasquer petit renard futé de lecteur de l’ombre).

 

J’aime sa façon de dessiner, de glisser des détails très drôles qu’il faut avoir lu au moins trois fois la BD pour les noter (genre les chaussons Omer Simpson de Thomas Rocher, qui quand j’y pense collent moyen avec le personnage, c’est un peu comme si Carla Bruni dormait dans un pyjama en pilou Bob l’éponge, mais bon…).

 

Il y a quelques « mouais »,  comme quand Zoé laisse la porte des toilettes ouvertes pour pouvoir papoter avec ce mec, l’auteur, qu’elle ne connaît absolument pas au départ, mais ça c’est peut-être mon côté prout-prout carthésien qui parle (et qui parle pas souvent). La fin est je trouve aussi un peu précipitée, mais bon l’ensemble est plutôt très réussi.

 

Je ne t’en dirais pas plus car je suis le genre à me douver dans des bourdes de spoiler. (J’ai spoilé la fin de la quatrième saison de Dexter sur  Facebook  sans le vouloir). (Autant dire que ma tête est mise à prix).

 

Pénélope Bagieu a une grosse culture, particulièrement éclectique, donc le minimum qu’on puisse attendre d’elle c’est d’être surpris, d’être agréablement surpris. Moi je continuerai d’être cliente de Mademoiselle Bagieu car elle est capable de beaucoup.

 

Je te conseille d’aller jeter un coup d’œil à ses coup de cœur BD, je la trouve souvent de bon conseil, c’est entre autre grâce à elle que j’ai découvert Guy Delisle.

 

Enfin, j’aurais adoré te glisser une présentation de « Cadavre exquis » par Vaness La Bombass, celle qui pose comme Keira Knightkey en sauf pas anorexique, et qui a des origines vosgiennes (encore un site sur lequel je glande). Mais elle n’a fait pour le moment qu’un pitch de Joséphine le tome 2, celui qui vient après le tome 1. Grosses phrases cultes en perspective de cette fille qui est de (très) loin une prescriptrice de mode, et de près une fille délicieusement cinglée :

 

«  J’ai jamais eu un mec, si un, qui a accepté la mycose »

«  Il a une femme, mais il veut quand même la garder (Joséphine) pour les soirées d’hiver quoi… »

« Un homme jeune, un breubiou quoi » (je ne suis pas certaine de l’orthographe de breubiou)

«  Je te laisse, j’ai mes pâtes sur le feu »

 

 

 

 

 

Donc petit bémol en PS: Moi aussi il fut un temps où être hôtesse était un apport capital non négligeable, d’ailleurs je sais bien que par exemple on ne m’aurait pas recruté pour être hôtesse au salon de l’automobile, car en général ce sont des presque-mannequins qu’on prend pour ce genre de boulot.

Je sais qu’il est plus facile de trouver des missions comme hôtesse (animatrice) en hypermarché où par exemple je devais faire découvrir le nouveau parfum de la marque Harley Davidson (je confirme que ça schlingue), et donc autant dire que les gens me jetaient des patates. Mais encore des trucs comme déguisée en groom mal déguisé et faire jouer des clients pressés à l’entrée d’un triste supermarché de province au  jeu de la roue de la fortune (roue qui se cassait la gueule une fois sur deux) et que dans le meilleur des cas les clients pressés gagnaient un fer à repasser, et là encore autant dire que les gens me jetaient des patates. Alors même Zoé déguisée en morceau de gruyère au salon du fromage reste une privilégiée dans le monde de l’hôtesse. C’est tout ce que je voulais rajouter. C’était mon bémol.

 

RE – PS : C’est « Cadeau » pour toi mon très cher lecteur de l’ombre, je te gâte, et voici un magnifique fond d’écran d’inspiration équestre pour toi. T’es t’y pas content ?!!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mescontemplationsetdigressions@gmail.com - dans BD
commenter cet article

commentaires

le moucheron 18/06/2010 17:35



Pour vous sauver : "La Délicatesse" de Foenkinos et "le grand loin" de pascal garnier.



Je Me Présente

  • Solenn ou Amber et des fois Josiane
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.

Instagram, pic et pic et...

Instagram

Recherche

Lectures du moment

          

 

           

                the-return--tadadadam-20131018_112147.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Si tu veux me dire un truc