Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 17:35

  le-mec-de-la-tombe-dc3a0-cc3b4tc3a9.gif

 

Bonsoir mon très cher lecteur de l'ombre, c'est depuis la chaise de misère de mon bureau que je t'écris. A vrai dire j'ai failli ne pas écrire et plutôt aller me balader sur le site du Bon Coin ou autre pour me trouver une digne assise de bureau chouette et ultra confortable car j'en ai marre de me pourrir les lombaires sur ce haillon de chaise, mais voilà dans un sursaut de courage je me suis résolue à venir te toucher un mot au sujet du "Mec de la tombe d'à côté", qu'est genre sorti depuis 2006, ce qui fait que l'actualité et moi ça fait 3, mais bon je suis comme ça un petit poisson qui nage à contre courant, snobant l'actualité littéraire, nageant là où des fois même il a pas pied.

 

Je te préviens ça va être la fête à la soquette des métaphores (tu seras prévenu).

 

Ce best-seller est genre traduit en 25 langues (peut-être plus, mais j'ai la paresse d'aller vérifier plus intensément), il a bénéficié d'un tel engouement qu'il a aussi une adaptation ciné et d'autres au théâtre, évidemment boudé par la critique littéraire, presque en mode Katherine Pancol, voici un bouquin chouchou du public et aussi de nombreux blogs de lecteurs. Pas mal de personnes m'ont incité à lire ce bouquin, j'ai fait mouais de la tête, et ma tête a tout de suite pensé à d'autres livres qui me semblaient être quand même plus des priorités. Comme d'habitude pour les bouquins "mouais on verra", j'attends un peu de mettre la main dessus sans investissement économique de ma part, entends pas par là que je les vole car je réserve ce néfaste tour de main à des gens comme Arsène Lupin, Winona Rider ou Rupert Murdoch, moi je préfère les "emprunter" genre comme au pied du lit de mes parents ou chez les copains.

 

Désirée est bibliothécaire, résolument urbaine, veuve depuis peu, elle vient se poser fréquemment à côté de la tombe de son ex mari, de cet homme qui n'évoque pourtant pas forcément une grande nostalgie chez elle. Souvent à la tombe d'à côté il y a un mec un peu bourru, c'est Benny. Désirée et Benny vont petit à petit rompre la glace de l'anonymat et apprendre à se connaître et tenter de s'aimer en tant que Pierre Richard de l'amour qu'ils sont (= maladroits en amour, t'avais compris einh?), mais voilà tout les oppose... Voici un livre qui cause de deux êtres aussi compatibles sur le papier que je sais pas moi... (tic tac tic tac mes neurones cherchent un exemple de comparaison de couple manifestement incompatible) ( ah oui ça y est j'ai trouvé) genre comme par exemple Naomi Watts et Philippe Candeloro, même si leur antagonisme aux protagonistes se situe dans un tout autre registre, enfin voilà tu as compris c'est vraiment pas gagné pour eux. Un livre ou comment l'auteur a voulu aussi toucher du doigt que l'amour peut être aussi une drôle de chimie qui se joue parfois des points communs, mais surtout de la facilité, rendant la vie commune un challenge quotidien, délicieux et vicieux à la fois (lyrisme à deux balles terminé).

La suite de ce couple mal accordé s'intitule: "Le caveau de famille" (Gaïa Editions, mars 2011) et est devenu très vite un best seller tout comme son petit frère.

 

Allez on ne va pas tourner autour du pot, j'ai pas trop accroché. J'admets que l'humour est là à se débattre entre ce couple à l'incompatibilité rédhibitoire, mais le charme n'a pas opéré. Certes c'est loin d'être culcul et ce n'est pas de la chick litt' comme précédemment avoué, ça reste même absolument digeste voir presque sympathique, mais je n'ai pas réussi à y trouver quelque chose de vraiment frais et nouveau.

 

Il s'agit d'un livre pour la couette, je ne rajouterai pas car ça serait extrêmement péjoratif: pour les jours de syndrome prémenstruel (même si tout mon coeur malhonnête le crie), un livre à lire avec un chocolat chaud et des chaussettes, en t'attendant pas à ce que ton cerveau fasse comme un cachet effervescent dans un verre d'eau (salut, je me présente je suis encore une pathétique métaphore, enfin plus ou moins).

 

Après, Katarina Mazetti a une longue bibliographie, alors peut-être que dans tout son répertoire il y a un livre qui pourrait trouver grâce à mes yeux... à mes deux yeux....

 

Je te laisse mon très, très cher lecteur de l'ombre, prends bien soin de toi, et comme dirait François Valéry "Aimons nous vivant". 

Partager cet article

Repost 0
Published by Solenn ou Amber et des fois Josiane - dans Littérature suédoise
commenter cet article

commentaires

Je Me Présente

  • Solenn ou Amber et des fois Josiane
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.

Instagram, pic et pic et...

Instagram

Recherche

Lectures du moment

          

 

           

                the-return--tadadadam-20131018_112147.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Si tu veux me dire un truc