Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 13:01



Le métier de Lire : Réponse à Pierre Nora, D'Apostrophes à Bouillon de culture


Cher lecteur de l'ombre, si comme moi tu es né(e) en 1978 l'année de la sortie de Rasputin de Boney M, ou alors n'importe quelle année qui fait que t'es quand même pas bien vieux, du coup t'as jamais vu (sérieusement) l'émission de Bernard Pivot "Apostrophes". Et dans les années 90, c'est au tour d'une autre émission "Bouillon de culture" mais voilà les années 90 je faisais plus dans la séduction dans de la chemise bûcheron en sautant sur "Rage Against the Machine" et "Offspring". Alors Bernard Pivot pour moi et ma génération c'est plus les dictées d'un petit homme souriant et callé quand même en bouquins. Mais Bernard Pivot c'est beaucoup plus, c'est un homme de lettres impressionnant de culture, un exemple je crois à suivre, à creuser, à trashiser... 

Ce bouquin recompile ses entretiens avec Pierre Nora, où il se livre sur son métier de journaliste, de présentateur, de lecteur, de "sédentaire bouffeur de livres" comme il se plaît à se surnommer.

"Aposotrophes" succède à "Ouvrez les guillemets" et offre des plateaux de personnalités littéraires surprenantes, épatantes, énervantes, déroutantes, etc..., entre 1975 et 1990. A cette époque on pouvait picoler et fumer généreusement à la télé. Vont se soumettre au jeu de l'interview des auteurs genre Bukowski, Desproges, Jean-Luc Godart, le Dalai Lama,
Cizia Zykë (dont je t'ai déjà causé), Brigitte Lahaie (et oui), aussi il s'invite chez certains auteurs. Ainsi il part interviewer l'impressionante Marguerite Yourcenar chez elle sans se démonter face au monstre littéraire en face de lui. (Et hop si t'as pas piscine c'est par là les 1H11 d'entretien avec Marguerite Yourcenar, merci Youtube).

C'est au ryhtme de 10 h de lectures par jour, comme un sportif de haut niveau des pages, que Pivot peut se permettre d'assurer ses interviews si éclectiques, si génereuses.
Mais un peu las de ne se consacrer qu'aux bouquins en mode autiste il décide de s'attaquer à une émission multiculturelle "Bouillon de culture"(1991-2001) qui restera néanmoins assez axée sur la littérature,  dont je n'ai absolument pas de souvenirs car à cette époque comme je te le disais précédemment je m'intéressais aux garçons vaguement grunge et à lutter passivement contre l'acnée.

Par la suite son adversaire P. Poivre d'Arvor essaie de reprendre le flambeau sur TF1 avec "Vol de nuit", mais c'est des fois un peu chiant à mourir.

Je crois pouvoir dire qu'actuellement en terme d'émissions littéraires il n'y a guère que " la Grande Librairie"  qui essaie de se rapprocher du talent de Bernard Pivot, et qui tient la marée, et ce même si je trouve François Busnel un peu trop propret et un poil rigide, mais ces émissions ne manquent pas d'effort d'éclectisme.

Après cher lecteur de l'ombre, je ne vis plus en France parce qu'il neige vraiment de trop et que du coup je peux jamais mettre mes ballerines en peau d'anaconda turquoise, alors peut-être que j'ignore qu'il y a des hommes et des femmes qui font super bien leur boulot de chroniqueur gourmand de littératures. Mais celui qui pour moi jusqu'à présent parle le mieux de livres c'est Beigbeder, qu'on aime ou pas ses livres, à lui on ne peut que lui reconnaître une évidente fluidité en communication littéraire.  Mais toi lecteur de l'ombre qui vit au pôle Nord (France) peut-être as- tu des noms de chroniqueurs/présentateurs littéraires à me suggérer ?

Vraiment comme je te disais pour moi Pivot c'était un monsieur avec des sourcils un peu gros et grisonnants, un professionnel de l'orthographe, un Monsieur qui sort défendre Marie N'Diaye face à la dérive autocratique d'Eric Raoult qui voudrait qu'elle dise pas ce qu'il faut pas dire (selon lui)...
Remis à Eric Raoult, (voici le coupable)

Mais maintenant j'en sais un peu plus sur Pivot et le journalisme littéraire.

Je ne vais pas te dire de courir aller chercher ce bouquin qui n'est pas forcément indispensable (surtout qu'il fait un froid de tombeau mortel dehors), mais si ce qui est indispensable est de rappeler que l'on doit beaucoup à Pivot en terme de critique et d'interactivité littéraire. Beaucoup.

Je crois qu'il y a des pas de géants encore à faire dans ce domaine pour convaincre un public plus large, sans pour autant faire "La grande librairie d'attention à la marche". Certes j'ai une flexibilité et un omnivorisme littéraire qui fleurte avec la squizofrénie, mais c'est quand même pas la fête des nains de jardins qui puent des pieds, je demande pas non plus qu'on chronique avec enthousiasme çà:


Ma vie, mon rêve(t'es fou ou quoi?) (??!!!?!) (ca va pas ta tête?)


Je demande juste aux émissions littéraires un peu plus d'audace, d'imagination, de réelle curiosité, d'humour, de réelle envie de partager, et de convaincre aussi celui qui ne lit que l'Equipe et l'horoscope de Télé Loisirs qu'il y a des livres pour lui aussi. Ce n'est pas mon combat non plus, mes guerres sont autres, et plus raisonnables, mais je crois que tout comme la musique, on peut vivre (peut-être) sans livres, mais moins bien. Vachement moins bien...

Allez cher lecteur de l'ombre, malgré que j'ai la bonté de Freddy Krugger au moment des voeux et de souhaiter une bonne année, quand même je te souhaite pleins de bonnes choses. Quand même. Et entre autre que bordel de bordel une bonne fois pour toute la trilogie de Millenium sorte en poche, font chier Actes Sud.

PS/ Cher lecteur de l'ombre, je suis vraiment une saloperie de petite peste qui pourrit Céline Dion, alors que je t'avoue que là sur le câble de la télé de musique Latino je suis en train de chantonner une belle petite daube. Allez c'est par ici la daube pour que tu puisses ricaner de moi. (et ça va pas ta tête de lecteur de l'ombre j'ai pas dit que j'aimais non plus) (t'es pas fou) (allez un petit coup de Heart in a cage pour casser l'ambiance musicale douteuse).

Partager cet article

Repost 0
Published by mescontemplationsetdigressions@gmail.com - dans Biographie et auto-biographies
commenter cet article

commentaires

Je Me Présente

  • Solenn ou Amber et des fois Josiane
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.

Instagram, pic et pic et...

Instagram

Recherche

Lectures du moment

          

 

           

                the-return--tadadadam-20131018_112147.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Si tu veux me dire un truc