Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 21:00

"... ou comment j'ai cru devenir libraire."


Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses ou comment j'ai cru devenir libraire





Alors j'adore, j'adore, j'adore Leslie Plée. Je suis devenue assez addict aux blogs BD (encore un bon plan grosse glande), dont ceux là: Pénélope, le bouletKek, MargauxPauline, Sanaa,  Marion, etc...et celui de Leslie Plée n'est pas en reste. Plus je vieillis, plus j'ai envie de rires et de légèreté, il est loin le temps où je trippais en mode Lindsey Lohan en lisant du Bret Easton Ellis genre "Moins que zéro". Will Ferrel a boté le cul de Jim Morisson.

Leslie, 1m59 1/2, part vivre une nouvelle vie à Rennes, là où l'indice de pluviométrie est proche de l'Ecosse. Elle emménage dans un appartement avec pleins de poutres en bois et très apparentes, genre implantées verticalement au milieu du salon ( ahhhahh, j'en ai connu des appartements Rennais comme çà,  où tu te les cailles comme un iguane au pôle nord, mais que c'est pas grave y'a des poutres et de la pierre et ça a beaucoup de charme...). La chance lui sourit, elle est embauchée pour travailler dans "une grande surface de produits culturels" en tant que libraire (je balance: il s'agit du centre Cultura de Rennes). Disons que par la suite elle va quelque peu déchanter.

Cette BD est un triste et que trop réel constat du monde des groupes moyens ou grands de la vente et autre distribution. Les pathétiques méthodes de management du personnel, où l'idée basique est de te prendre pour une bille. Les minables techniques de vente et autres stratégies marketing, genre tant qu'on y est à prendre notre personnel pour une bille on va faire la même chose avec les clients. 

Dans la BD de Leslie Plée y'a des chefs absolument juste idiots, dont le QI ne doit probablement pas dépasser  celui d'un rein de poulet (c'est mon point de vue qui n'engage que moi). Y'en a des un peu plus méchants en plus d'être idiots. Y'a des chefs qui pensent que Freud n'est pas indispensable au rayon psychanalyse, surtout "s'il part pas". Y'a des chefs qui pensent que faire pipi n'est pas impératif... Bref, malgré l'envie irrépressible de digresser, je ne vais pas mélanger mon expérience professionnelle où j'ai bossé un peu dans tout et n'importe quoi, avec celle vécue par Leslie Plée, mais force est de constater qu'on rencontre la même absurdité partout, enfin presque partout.



Y'a des clients trop cute aussi...







C'est tellement juste comme portrait du monde de la vente, des grandes enseignes, que çà va forcément parler à tous: autant professionnels du secteur, que clients, en gros à tout le monde.

Au moment où je m'insurge aussi contre les techniques pourries de marketing, je suis au Starbuck's où Darlin (c'est son nom sur son sein gauche) me suggère aujourd'hui "Un  grand café americano bien chaud accompagné d'un délicieux cake aux carottes". Je lui fais comprendre que je suis pauvre en lui demandant le truc le moins cher "un expresso ce sera pour moi merci". Et là en sucrant mon café et en volant deux sachets de sucre roux je ricane, je pense au service marketing de Starbuck's  qui a peaufiné grave cette technique de séduction pour nous faire acheter toujours plus: "là, tu vois les mecs, on va déchirer avec cette technique de suggestion du jour! Le client ca va lui rappeler la proximité du petit boulanger de province, l'odeur du four de la grand-mère, alors que nos gâteaux c'est de la merde industrielle. C'est bien aussi qu'on leur mette leur prénom, pour rapprocher le client de nos vendeurs, c'est important la proximité, c'est important. Le café il faut mettre "bien chaud" quand ça caille à mort, comme çà ça évoque l'idée de confort, de réconfort, de cocon. On est top les gars, on est top". 

(Bon digression terminée).

Voilà tout çà pour te dire que je te conseille Leslie Plée à fond les manettes (j'ai pas utilisé cette expression depuis 1986 minimum), parfaitement très recommendable. Je rajouterais même qu'elle est formidable.

Tremblez entreprises au fonctionnement dysfonctionnel il y a peut-être un(e) auteur-illustrateur(-rice) au sein de vos équipes,  il ou elle va vous faire votre peau ... (j'ai voulu mettre "niquer votre race", mais c'est ridicule dans ma bouche, n'est pas Vincent Cassel qui veut ( Cf La Haine) (ben oui quand même).

Et parce que je trouve que dessiner peut être une digne et terrible vengeance aussi je te cite cet écrivain cubain, Reynaldo Arenas, parce que je sais pas, je trouve que çà colle, là, tout de suite, "J'écris pour me venger".


PS/ cher lecteur de l'ombre dans l'hypothèse que tu sois breton, c'est avec beaucoup d'amour que je raille le climat de ta contrée. Sache que je suis une vraie bretonne d'origine, de celle qui peut boire du lait ribot dès le matin, qui met sur tout du beurre super salé avec des cristaux de sel gros comme des camions, et qui peut manger deux douzaines d'huîtres, euh par contre si tu veux m'emmener dans un Fest-Noz je devrais te tuer, car là y'a pas du tout moyen... (du tout).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mescontemplationsetdigressions@gmail.com - dans BD
commenter cet article

commentaires

Je Me Présente

  • Solenn ou Amber et des fois Josiane
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.
  • J'aime les huîtres. J'ai cabossé ma voiture à cause d'une sotte histoire de gloss. Un jour j'ai été mordue par un berger allemand. Sinon ceci est un blog de livres.

Instagram, pic et pic et...

Instagram

Recherche

Lectures du moment

          

 

           

                the-return--tadadadam-20131018_112147.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Si tu veux me dire un truc